Arbitre de Rugby : Qu’ils soient professionnels ou amateurs, voici leurs salaires.

Tous les week-end, des milliers de rencontres de rugby sont dirigées par des petits hommes en vert. Souvent critiquées et conspuées par les supporters, ces personnes sont pourtant essentielles pour le bon déroulement des rencontres.

Aujourd’hui, notre rĂ©daction s’est penchĂ©e sur les compensations financiĂšres qui leur sont reversĂ©es. Amateurs, professionnels, juges de touches ou arbitres centraux, que touchent rĂ©ellement ces hommes dĂ©vouĂ©s au Rugby et combien exercent dans ce milieu ?

En France, les pelouses françaises sont foulĂ©es par 3 275 arbitres et seulement 4 d’entre eux sont professionnels (JĂ©rĂŽme GarcĂšs, Romain Poite, Pascal GaĂŒzĂšre et Mathieu Raynal). Du salaire net mensuel, aux primes de matches en passant par les indemnitĂ©s kilomĂ©triques, essayons de passer en revue l’ensemble des cas.

Le salaire d’un arbitre professionnel

RĂ©munĂ©rĂ©s par la Ligue Nationale de Rugby, les 4 arbitres professionnels citĂ© prĂ©cĂ©demment touchent entre 40 000 et 50 000€ nets par an soit environ 3 750€ nets par mois.

Le salaire d’un arbitre Semi-professionnel

Egalement rĂ©munĂ©rĂ©s par la Ligue Nationale de Rugby, les 5 arbitres semis-professionnels (Attalah, Marchat, Minery, Ruiz et Chalon) touchent eux un salaire fixe de 1 500€ nets mensuels.

La prime pour un arbitre central de Top 14

Chaque arbitre central qui officie en Top 14 (15 arbitres), qu’ils soient professionnel (4 arbitres), semi-professionnels (5 arbitres) ou “amateurs” (6 arbitres) se voit verser une prime de 550€ par match (de Top14) arbitré (en gĂ©nĂ©ral, un arbitre n’officie par plus de 2 rencontres de Top14 par mois.).

TrĂšs lucide sur la situation, l’arbitre catalan Mathieu Raynal se rend bien compte que les sommes Ă©voquĂ©es sont importantes mais aussi qu’elles sont bien en dessous d’un joueur professionnel alors que la durĂ©e d’exercice au haut niveau est sensiblement le mĂȘme :

Cela peut paraĂźtre peu, comparĂ© au salaire des joueurs, mais c’est Ă©norme par rapport Ă  la majoritĂ© des gens.

La prime pour un arbitre central de Pro D2

De leur cĂŽtĂ©, les arbitres qui officient au centre d’un terrain de Pro D2 (20 arbitres) touchent eux une prime de 350€ par match arbitĂ©, quel qu’en soit son statut, qu’il soit professionnel, semi-professionnel ou amateur.

La primes des arbitres de touche et de l’arbitre vidĂ©o en Top 14 et Pro D2

Lors d’un match de Top14, l’arbitre de touche est primĂ© Ă  hauteur de 180€ le match. En Pro D2 cette somme s’Ă©lĂšve Ă  130€ le match.
De son cĂŽtĂ©, un arbitre vidĂ©o touchera une prime de 130€ le match qu’il officie en Top14 ou en Pro D2.

Les primes pour les niveaux amateurs

En FĂ©dĂ©rale 1, un arbitre central touchera 180€. Un arbitre de touche, 60€.
En fĂ©dĂ©rale 2, 3, Espoirs, Reichel, Crabos et autres catĂ©gories nationales jeunes ainsi que les championnats fĂ©minins (de l’Ă©lite Ă  la FĂ©dĂ©rale 2), un arbitre central touche 100€

En sĂ©rie territoriales et autres niveaux, un arbitre central est primĂ© Ă  hauteur de 60€ (100€ lors des phases finales).

Les frais de déplacement

À ces primes de matches, les arbitres touchent Ă©galement des indemnitĂ©s kilomĂ©triques de dĂ©placement Ă  hauteur de 0.39€ le kilomĂštre.
Cependant ces primes de déplacement sont plafonnées à 1000 km (aller-retour) pour un arbitre de Top14, de pro D2 et de fédérale 1 et à 650 kilomÚtes environ pour les catégories en dessous.

Cependant il arrive trĂšs rĂ©guliĂšrement que les arbitres aient Ă  officier Ă  des distances bien supĂ©rieures Ă  ces plafonnements. Cela engendre des frais supplĂ©mentaires qui doivent ĂȘtre pris en charge de leurs poches.
Nous avons contactĂ© deux arbitres amateurs qui officient rĂ©guliĂšrement en FĂ©dĂ©rale 3 (l’un en Languedoc, l’autre dans le Nord-Est de la France). Ces derniers nous ont Ă©voquĂ© qu’il Ă©tait effectivement assez frĂ©quent de faire des dĂ©placements de prĂšs de 900 km (soit 450 km Ă  l’aller).

Les primes de matches internationaux

La prime d’un match de coupe d’Europe s’Ă©lĂšve Ă  800€.
S’il s’agit d’un match du tournoi des 6 Nations, la prime d’un arbitre central s’Ă©lĂšve Ă  2 200€ (1 000€ pour un arbitre de touche).

MĂȘme amateur, ĂȘtre arbitre demande beaucoup d’investissement

Si ces indemnitĂ©s de matches peuvent paraitre Ă©lĂ©vees pour certains et faibles pour d’autres, il est tout de mĂȘme important de noter qu’ĂȘtre arbitre de rugby ne signifie pas simplement avoir une condition physique irrĂ©prochable.
Tous le comitĂ©s organisent des rĂ©unions rĂ©guliĂšres et l’ensemble des arbitres sont invitĂ©s/obligĂ©s Ă  y participer sous peine d’ĂȘtre mis “au frigo”. Ces rĂ©unions permettent notamment d’Ă©tudier les nouvelles rĂšgles, de faire de la vidĂ©os ou de passer en revue l’un d’entre eux qui a Ă©tĂ© supervisĂ©…